Bilan météo : décembre et année 2013 (6 janvier 2014)

Bilan météo : décembre et année 2013

11:03 Frédéric Decker

Ce mois de décembre atypique a clôturé une année 2013 également très atypique. Des périodes météo radicalement opposées se sont succédées ces douze derniers mois, voici l'occasion d'y revenir.

Un mois de décembre exceptionnellement ensoleillé

En hiver, anticyclone rime fréquemment avec grisaille tenace. Cela n'a pas été le cas au cours de ce mois de décembre, en dehors de la vallée de la Saône.

L'astre du jour a brillé en moyenne pendant 118 heures en décembre en France, un record ! Cette valeur dépasse le record de 1991 et 2001, établi à 111 heures. Et il se situe 40 heures (+51%) au-dessus de la normale mensuelle qui est de 78 heures. Des records sont, évidemment, tombés sur de nombreuses régions (Bassin Parisien, Centre, sud-ouest...).

mois de décembre les plus ensoleilles (depuis 1946)

Avec 73 mm pour une normale de 76 mm, ce mois de décembre a été normalement arrosé. D'importantes disparités géographiques sont toutefois à noter : pluies très abondantes dans le nord-ouest avec un maximum à 265 mm à Landivisiau (et des inondations), alors qu'une relative sécheresse touchait les régions méridionales, notamment le littoral méditerranéen (2 mm seulement à Bastia).

Et côté thermomètre...

En dehors d'une courte période modérément froide autour du 10, ce mois de décembre s'est déroulé dans une atmosphère bien douce. Conséquence : la température moyenne nationale atteint 6,7 degrés pour une normale de 5,9 degrés, soit près d'un degré d'excédent. La troisième décade a été particulièrement douce.

2013, une année atypique

De mi-janvier à juin, des anomalies d'altitude, appelées gouttes froides, se sont répétées sur l'Europe Occidentale et sur la France, occasionnant un temps froid, humide et très sombre. Une bascule très nette s'est produite début juillet, au retour de conditions stables, anticycloniques et très chaudes. A un premier semestre froid a donc suivi un second semestre chaud. L'année 2013, d'un point de vue thermique, se retrouve donc à peu près à l'équilibre.

temperature moyenne annuelle en France

12,17 degrés, c'est la température moyenne nationale annuelle en France, soit 0,13 degré sous la normale 1981-2010. Une année donc "dans les clous" malgré ce premier semestre catastrophique. Mai aura été le mois le plus déficitaire (2,1 degrés sous sa normale) et juillet le plus excédentaire (1,8 degrés au-dessus de sa normale). Bien que plutôt fraîche sur la période 1988-2013, cette année aurait établi un record... de chaleur si elle s'était produite avant 1982 !

Avec 1873 heures de soleil dans l'année en France, nous sommes bien sûr sous la normale (1979 heures), en raison d'un premier semestre très sombre. Juillet, août et décembre ont sauvé les meubles.

846 mm pour une normale de 769 mm : l'année a été excédentaire en précipitations.

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

communiqués janvier 2014

Souhaitez-vous recevoir des informations similaires par e-mail? Inscrivez-vous à notre bulletin électronique !