Grande douceur en Europe, glacial aux Etats-Unis (8 janvier 2014)

Grande douceur en Europe, glacial aux Etats-Unis

09:58 Pierre-Antoine Dutheil

La douceur s'impose sur l'Europe et la France depuis la mi-décembre et perdure encore en ce mois de janvier avec des valeurs proches des records, jusqu'à 21 degrés à Saint-Girons au pied des Pyrénées. De l'autre côté de l'Atlantque, une vague de froid sévère touche les Etats-Unis, accompagnée de températures glaciales, tombant à près de -30 degrés vers les régions des Grands Lacs et -50 degrés en températures ressentes.

situation aux Etats-Unis, mercredi 8. janvier 2014 situation en Europe, mercredi 8. janvier 2014

Pourquoi ces extrêmes?

En Europe, une vaste zone de basses pressions située de l'Atlantque à la Scandinavie génère un courant océanique d'ouest à sud-ouest voire temporairement de sud sur l'Europe pour ce milieu de semaine. Cete situaton, typique des années 90 et que l'on retrouve cet hiver, apporte de nombreuses intempéries pluvieuses et venteuses sur les îles britanniques ainsi qu'en France, notamment en Bretagne avec inondatons et nombreuses crues. Dans ce contexte, des températures très douces s'imposent sur notre pays mais aussi en Espagne, en Italie ou encore en Suisse. MeteoNews relevait ainsi 18 degrés dans le Pays Basque et à Clermont-Ferrand ou encore dans le Sud de la Sardaigne mardi après-midi et jusqu'à 21 degrés lundi dans l'Ariège à Saint-Girons. En Espagne, le mercure grimpait à 21 degrés en Andalousie et même 22 degrés proche du Golfe de Gascogne.

Aux Etats-Unis, c'est une importante zone de hautes-pressions située sur l'Ouest du pays qui a entraîné le décrochage d'un morceau de “vortex polaire“ sur une grande parte du pays. Couramment situé autour du pôle Nord et affaibli durant l'été, ce vortex reprend de la vigueur en hiver et, dans certaines situatons, comme celle-ci, arrive à se propager plus au Sud. Il entraîne avec lui de l'air glacial en alttude, comme au sol. On relevait ainsi des températures qui ateignaient les -30 degrés vers la région des Grands Lacs en ce début de semaine. Les valeurs de -50 degrés que l'on entend souvent sont bien des températures ressentes, prenant en compte le facteur vent (Windchill ou Indice de refroidissiement éolien qu'utlise souvent le Canada). Rappelons qu'une température sous abri de -10 degrés, conjuguée à un vent de 40 km/h, entraîne un ressent de -21 degrés !

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

communiqués janvier 2014