Coups de vent et tempêtes jusqu'à lundi (2 février 2017)

Coups de vent et tempêtes jusqu'à lundi

12:10 Frédéric Decker

Après le froid, la douceur apportée par un courant océanique dépressionnaire. Plutôt "mou" jusqu'ici, il va nettement s'accélérer ces prochains jours, en particulier entre vendredi et dimanche. Une ambiance on ne peut plus "aérée" avec des violents coups de vent à surveiller, potentiellement porteurs de rafales tempétueuses sur pas mal de régions, selon Frédéric Decker de Meteonews.

Des dépressions atlantiques de plus en plus creuses vont se bousculer entre ce jeudi et dimanche voire lundi sur l'océan, juste à nos portes, envoyant quelques creux dépressionnaires très venteux voire tempétueux vers l'Europe Occidentale, dont la France.

Ce jeudi, une dépression très creuse, 959 hPa en son centre, se rapprochera du sud-ouest de l'Irlande occasionnant un premier coup de vent en Bretagne, plus particulièrement sur le Finistère où les rafales approcheront déjà 100 km/h en fin de journée. Classique en hiver, rien d'extraordinaire, loin de là. Ailleurs, les rafales commenceront à s'accélérer, sans plus, atteignant 50 à 70 km/h sur une petite moitié ouest.

La situation pour la journée de vendredi. Une dépression se creusera en flirtant avec la Bretagne puis en circulant en Manche, avec des pressions minimales de l'ordre de 980 à 985 hPa. Conséquences : des vents tempétueux balayeront la Bretagne, la Normandie, les Pays de la Loire jusqu'à la Charente-Maritime avec des rafales pouvant atteindre 100 à 110 km/h dans les terres, et jusqu'à 130 voire 140 km/h sur le littoral. Les 150 km/h pourraient être atteints sur les caps exposés. Bonnes rafales aussi sur le Bordelais et l'intérieur des Charentes, entre 80 et 100 km/h. Ailleurs, les bourrasques seront plus raisonnables, guère plus de 60 km/h notamment sur le Bassin Parisien. Là encore, une situation hivernale assez classique.

Bezeichnung

Samedi : les Charentes en ligne de mire

En fin de nuit de vendredi à samedi, à partir de 5-6 heures du matin environ, une tempête (980 hPa environ) venue du Golfe de Gascogne frappera l'Aquitaine et surtout les Charentes. Les rafales atteindront fréquemment 120 à 130 km/h sur le littoral. Sur les Charentes, les bourrasques pourront parfois atteindre 140 à 160 km/h sur les îles et la frange littorale, 100 à 130 km/h dans l'intérieur, faisant craindre malheureusement des dégâts importants. Le Limousin, le Poitou, le sud de la région Centre, puis l'Auvergne seront impactés samedi matin avec des rafales dépassant encore les 100 km/h, ponctuellement jusqu'à 120 voire 130 km/h. Le vent aura tendance à s'essouffler rapidement dans l'après-midi en gagnant la Bourgogne et la Franche-Comté avec des rafales dépassant ponctuellement 80 à 90 km/h. Un bref coup de vent touchera dans le même temps le Roussillon et les côtes corses.

Bezeichnung

Dimanche jusqu'à lundi, c'est le littoral atlantique, le sud-ouest puis les régions du sud-est jusqu'à la Méditerranée qui pourraient essuyer des rafales très costaudes sous un nouveau minimum dépressionnaire. Dimanche en journée, les rafales s'annoncent moins importantes, atteignant tout de même 100 à 120 km/h sur les côtes atlantiques, et 80 à 90 voire localement 100 km/h dans l'intérieur dans le sud-ouest. Dans la nuit de dimanche à lundi, le pourtour méditerranéen sera frappé à son tour, en particulier les Pyrénées-Orientales avec des rafales pouvant largement dépasser les 100 km/h. A confirmer et à préciser donc d'ici là.

Les coups de vent et rafales tempétueuses de jeudi soir (Finistère) et vendredi (Pays de la Loire, Bretagne, Normandie) voire samedi semblent acquis. Les conditions de dimanche et lundi sont encore à confirmer et à détailler. Grande prudence sur toutes les régions concernées. Des chutes d'arbres et d'objets seront à redouter ainsi que des coupures électriques.

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28

communiqués février 2017

Souhaitez-vous recevoir des informations similaires par e-mail? Inscrivez-vous à notre bulletin électronique !